fbpx

L'illettrisme numérique, un pur produit du capitalisme néolibéral

Selon le libéral Bart Somers, ministre flamand de l’intérieur, pour booster notre économie nous devrions aller radicalement dans le sens d’une plus grande numérisation.
Or, une étude récente montre que les avantages de la numérisation croissante profitent principalement aux groupes socialement, culturellement et économiquement favorisés.


source : Vlaanderen zet in op digitaal, maar niet iedereen kan mee (VRT NWS, 11/02/2021)

Une société numérisée pour booster notre économie !

Le gouvernement flamand mise sur une “numérisation radicale”. Selon le libéral Bart Somers, ministre flamand de l’intérieur, pour booster notre économie nous devrions aller radicalement dans le sens d’une plus grande numérisation. Or, une étude récente montre que les avantages de la numérisation croissante profitent principalement aux groupes socialement, culturellement et économiquement favorisés.

Les chiffres montrent que les compétences numériques sont proportionnelles au revenu : 75 % des belges avec un revenu inférieur à 1.200 euros ne disposent pas de compétences suffisantes, voire aucune. La même étude montre que les compétences numériques décroissent également avec l’âge.

Des fonds pour combler le fossé numérique

Le ministre flamand annonce dégager un budget de 50 millions d’euros pour combler le fossé numérique. Une vingtaine d’euros par personne devrait donc permettre aux « illettrés numériques » d’acquérir le matériel informatique et de se convertir à cette nouvelle idéologie qui prône l’innovation technologique comme vecteur du progrès.

Même si des milliards d’euros étaient investis dans l’équipement et la mise à niveau des défavorisés -dans tous les sens du terme- ceux-ci restent vulnérables dans un monde numérique qui leur est inconnu. Comment les protéger du hameçonnage (phishing), cette forme d’escroquerie sur internet qui peut leur faire perdre une partie, voire la totalité, de leur maigre revenus en une fraction de seconde ? Comment les dédommagés en cas de préjudice financier ?

Une société qui se laisse dépasser par l’innovation technologique est vouée à l’échec.

5 1 vote
Évaluation de l'article
0
Votre avis compte, laissez-nous un commentairex
()
x