fbpx
This message is only visible to admins.
Problem displaying Facebook posts. Backup cache in use.
Click to show error
Error: Error validating access token: The user has not authorized application 1332798716823516. Type: OAuthException
Cette courte vidéo explique pourquoi les vaccins actuels sont moins efficaces et vous permettra de comprendre pourquoi l'immunité naturelle, qui vise l'ensemble du virus, est supérieure à une immunité vaccinale qui ne cible que la protéine Spike. #stopvaccincovid www.youtube.com/watch?v=dCw6ULFtarU ... Lire +Lire -
Voir sur FB
Les politiques s’obstinent à traiter les problèmes qui nous affligent par leurs effets plutôt que par les causes qui en sont à l’origine. Ces façons de faire se révèlent inefficaces et ne règlent jamais à long terme les problèmes sociétaux qui nous affligent. Dans le cas spécifique de la COVID, encouragés par la big pharma et leurs acolytes, ❗nos politiques ne s'attaquent pas aux vrais causes de la pandémie. ❗#StopVaccinCovid➡️ Opinion du docteur Alice Desbiolles, médecin de santé publique, épidémiologiste, sans conflit d'intérêt.« De plus en plus on bascule la médecine et la santé publique dans le domaine de la morale : les bons et les méchants. La médecine doit rester dans le champ de l'éthique. Un médecin n'est pas là pour juger un patient, mais pour respecter son choix. Il est plus qu'urgent d'arrêter de chercher des coupables entre les citoyens et de se rappeler que les seuls coupables sont les facteurs qui ont contribué à l'émergence et à la diffusion de cet agent infectieux à l'échelle de la planète.Nous sommes entrés dans l'ère des pandémies. Les experts de l'IBEPS (*) insistent sur la nécessité de s'attaquer aux facteurs de risques qui sont principalement les activités humaines destructrices : la déforestation, le commerce des animaux sauvages, l'érosion et le destruction de la biodiversité, ... Une biodiversité riche et variée protège les humains du risque de pandémie du fait de l'effet de dilution : les agents pathogènes sont "dilués" dans une grande variabilité génétique. L'élevage industriel joue un rôle d'amplificateur de l'agent pathogène tout simplement parce que les animaux dans ces fermes sont génétiquement identiques. La contamination d'un seul individu se propage rapidement sur l'ensemble et de là à l'homme (surtout dans les élevages porcins). Et, dans un cadre de mondialisation, la diffusion se fait très rapidement au niveau planétaire, surtout dans des villes de plus en plus denses et des systèmes de santé de plus en plus fragilisés. » ➡️ Les institutions européennes identifient quatre causes qui contribuent aux modifications épidémiologiques : les évolutions démographiques, la mobilité des personnes, le changement climatique et le déclin de l’immunité. Et leur seule solution est la vaccination de masse. (source : eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=CELEX:32018H1228(01)&from=FR)(*) Plate-forme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiqueswww.youtube.com/watch?v=kMiqjwlOAe8 ... Lire +Lire -
Voir sur FB
A chaque fois que l'on suit une règle liberticide, on donne notre accord ce qui élève dans son pouvoir la personne qui a émis cette règle. Allons-nous continuer à vivre dans cette illusion de liberté et de confort, ou allons-nous faire confiance à notre intuition et refuser catégoriquement toute tentative d'intrusion dans notre vie. www.youtube.com/watch?v=sAgbWgXCg_E&t=10s ... Lire +Lire -
Voir sur FB
Alexander De Croo, à l'époque ministre fédéral de la Coopération au développement, n'aurait-il pas raté sa vocation🤔www.youtube.com/watch?v=dCmL28WMiqk&t=36s ... Lire +Lire -
Voir sur FB
Quand un membre du gouvernement ment, il ne faut surtout pas l'ébruiter. Voici la capture d'écran d'une carte blanche publiée hier (chiffres à l'appui) et supprimée depuis.www.levif.be/actualite/belgique/un-premier-ministre-qui-nous-ment-carte-blanche/article-opinion-1... ... Lire +Lire -
Voir sur FB

31/12/21

Réseau Citoyen asbl
Photo de couverture de Réseau Citoyen asbl ... Lire +Lire -
Voir sur FB

24/12/21

Réseau Citoyen asbl
Réseau Citoyen asbl ... Lire +Lire -
Voir sur FB
Avant cette crise COVID, les belges faisaient parties des 3,1% de la population mondiale qui vivent dans des pays considérés comme ouverts. Malheureusement pour eux, la situation se dégrade et le moniteur CIVICUS a déclassé la Belgique d'ouvert à rétréci.La pandémie a offert un nouveau prétexte aux gouvernements pour resserrer leur étau sur le peuple. lls continuent d’utiliser des tactiques de répression pour tenter de mettre un terme au militantisme, de faire taire les voix critiques et d’écraser la dissidence.#gouvernement_belge_demissioncivicus.contentfiles.net/media/assets/file/Rapport2021FR.pdf ... Lire +Lire -
Voir sur FB
Allemagne. Le nouveau ministre de la santé, Karl Lauterbach, annonce une histoire sans fin : "Nous poursuivons l'injection de 30 millions de doses jusqu'à la fin de l'année. Nous fournirons les vaccins pour assurer la réussite de cette campagne de rappel dans les prochains mois. Et les mois suivants nous poursuivrons le travail avec de nouveaux vaccins adaptés au variant omicron. ❗Nous continuerons à booster et à vacciner jusqu'à ce que nous ayons vaincu la pandémie❗".www.youtube.com/watch?v=vIHw0WGN3hc&t=1786s ... Lire +Lire -
Voir sur FB
❗Bas les masques❗Il y a un mois, Ursula ("Ur" pour les intimes) remettait à son "dear Albert" le prix d'excellence en matière de leadership. "Dear Albert" n'est autre que Albert Bourla, PDG de Pfizer (source 1 : à partir de 55'48'')D'un côté "dear Albert", de l'autre "lieber Heiko" l'époux d'Ursula. Heiko nommé directeur médical de la société Orgenesis en décembre 2020. Une société spécialisée dans les thérapies cellulaires et géniques qui dispose d'une plate-forme de vaccins cellulaires ciblant le SARS-CoV-2, le virus qui cause la COVID-19. N'oublions pas David von der Leyen, fils d'Ursula et d'Heiko, ex-associé de McKinsey & Company. Un cabinet international de conseil en stratégie qui, à la fois, conseille les gouvernements dans la mise en œuvre de leur stratégie de lutte contre la COVID et la big pharma, dont Pfizer, dans sa stratégie de marketing. Il y a peine 3 mois, Aamir Malik, directeur de la branche pharmaceutique et médicale de McKinsey a été nommé au poste de directeur de l'innovation d'entreprise chez Pfizer (source 2).Ce même McKinsey a été un des 4 grands cabinets de consultants qui joué un rôle clé dans la gestion de la crise sanitaire en Belgique. A eux 4, ils ont partagé 10 millions d'euros (source 3)Finalement, le monde des grands est plutôt petit.(1) www.atlanticcouncil.org/blogs/new-atlanticist/the-2021-distinguished-leadership-awards-dua-lipa-u...(2) www.tradingsat.com/pfizer-US7170811035/actualites/pfizer-pfizer-arrivee-d-un-nouveau-directeur-de...(3) www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/en-belgique-le-recours-aux-consultants-pour-gerer-la... ... Lire +Lire -
Voir sur FB
Ce directeur d’école a raison quant à l’incohérence des décisions.La directive de la ministre de l’Éducation du 19/11/2021 précise : « certaines données ont démontré un impact négatif potentiel du port du masque sur les capacités d'expression/interaction ainsi que sur les changements de comportement qui peuvent entraver le développement de l'enfant concerné. (...) Les inconvénients du port du masque sont eux bien connus et sont rapportés notamment par les pédiatres français : effets secondaires (maux de tête chez 50% des enfants concernés,…), sentiment inconfort, troubles de l’attention, troubles du développement, etc. (…) Le Gouvernement a dès lors décidé de ne pas appliquer l’obligation du port du masque dans l’enseignement primaire en Fédération Wallonie-Bruxelles. » Et 2 semaines plus tard cette même ministre jette ces arguments à la poubelle.#gouvernement_belge_demission ... Lire +Lire -
Voir sur FB
❗Le vaccin réduit-il le nombre d’hospitalisations ? Sauve t-il des vies 🤔 Selon le premier ministre belge, Alexander De Croo, « La vaccination dans notre pays a tout de même permis d'éviter 7.800 décès » (source ci-dessous).Pourquoi cette affirmation est-elle fausse ?La période avant vaccination a connu trois vagues avec des pics de mortalité toujours plus bas (points 1 à 3 sur le graphique). Au fil du temps, les personnes les plus "faibles" décèdent et l’immunité naturelle croît. Il convient ainsi de comparer la situation que nous vivons actuellement avec la période sans vaccination la plus proche, à savoir la 3ème vague de mars à fin mai 2021 (période qui coïncide d’ailleurs avec la 1ère vague de 2020). Comparons donc les 1er et 2ème semestre 2021 :S1 : 5461 morts sur 181 jours = 30 morts / jourS2 (du 1/07 au 2/12) : 1980 morts sur 155 jours = 13 morts par jourSoit une différence de 17 morts par jour. Cette période bénéficie toutefois de l'accalmie estivale, mais faisons une faveur à notre premier ministre.Partant de l’observation qu’en 2020 il n’y a quasiment pas eu de décès du 1/06 au 30/09 (5 décès en moyenne par jour), phénomène qui s’est répété en 2021 (avec le même nombre de décès quotidiens), il est permis de considérer que le vaccin devait prouver son efficacité à partir du 1/10. Date à laquelle en 2020 nous avons également affronté une nouvelle vague. Le vaccin aurait ainsi permis -dans le meilleur des cas- de sauver 17 vies par jour sur une période de 63 jours (1/10 au 2/12) soit 1.071 personnes. En théorie, car le premier semestre a été marqué par le variant alpha, tandis que le 2ème semestre a été dominé par le variant delta, 4 fois moins létal : 2 % pour le variant alpha contre 0,5 % pour le variant delta (source : Public Health England). Avec le variant delta, 4 fois moins létal, et une population à 75 % vaccinée (Sciensano les définit comme des immunisés), il est surprenant d’enregistrer le même nombre de décès qu’en début d’année 2021 (actuellement une 50taine par jour).Les statistiques de Public Health England nous apprennent toutefois que le risque de décès chez les vaccinés hospitalisés est 3,7 fois plus élevés (102 décès pour 10.000 vaccinés hospitalisés contre 28 chez les non-vaccinés).Ceci pourrait expliquer que malgré un taux de létalité 4 fois inférieur, vu le taux de vaccination élevé et un nombre de vaccinés hospitalisés également élevé (du 15 au 28/11/2021, Sciensano rapporte l’admission de 1.084 malades non-vaccinés et de 2.447 vaccinés), le nombre de décès est élevé par rapport à la vague en début d’année 2021 (avant vaccination).Et le nombre de personnes hospitalisées est également alarmant. Le vaccin réduit-il donc le nombre d’hospitalisations ? Sauve t-il des vies ? source : www.lalibre.be/belgique/politique-belge/2021/12/02/la-belgique-bientot-reconfinee-de-croo-donne-p... ... Lire +Lire -
Voir sur FB
Une étude menée dans le Queensland australien a montré que les résultats des soins de santé s'améliorent lorsque les infirmières s'occupent de moins de patients et que l'investissement dans un plus grand nombre d'infirmières est doublement rentabilisé.❗Non, mesdames et messieurs les politiques : ce ne sont pas les non-inoculés qui mettent la pression sur les hôpitaux mais vos économies de bouts de chandelles.❗L’étude, publiée le 11/05/2021 dans The Lancet, a été réalisée dans 55 hôpitaux. Il en résulte que réduire la charge de travail d’un patient par infirmière permet de : • réduire de 7 % la mortalité dans les 30 jours ; • réduire de 7 % les réadmissions dans les 7 jours ; • réduire la durée d’hospitalisation de 3 %#gouvernement_belge_demission(source www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(21)00768-6/fulltext) ... Lire +Lire -
Voir sur FB
La vérité révélée sur la politique vaccinale« Il faut bien que les gens aient l’impression que la vaccination serve à quelque chose »#gouvernement_belge_demission(source : Le Soir www.lesoir.be/408894/article/2021-11-26/coronavirus-le-testing-craque-la-nouvelle-strategie-fait-...) ... Lire +Lire -
Voir sur FB
Oun, dos, trèz ... combien yé vé en prendre commé çaoun dos, trèz ... dé piquouse dans lé bras.www.youtube.com/watch?v=-dXz4i4Q6-s ... Lire +Lire -
Voir sur FB
Des vaccins efficaces contre la COVID-19 ❗ Qu’en pensez-vous 🤔N’oublions pas qu’un vaccin stimule le système immunitaire de manière à obtenir une réponse spécifique de l'organisme contre une substance étrangère à l’organisme (bactérie, virus, …). Utilisé en prévention, un vaccin évite qu'un individu ne développe une maladie.Notons que depuis quelques jours nous enregistrons autant d’hospitalisations et de décès qu’au maximum de la 3ème vague, alors qu’aujourd’hui 87 % des adultes sont doublement vaccinés depuis au moins 15 jours, contre 0 à 10 % lors de 3ème vague.#stopconnerie ... Lire +Lire -
Voir sur FB
Vaccin obligatoire pour tous ou immunité pour tous 🤔Des politiques se disent favorables à la vaccination obligatoire pour tous, les médias mainstream les soutiennent et des fédérations hospitalières exigeraient également cette vaccination obligatoire (source ci-dessous).Que disent les chiffres (source Sciensano) ? La carte présente, par commune, le taux de vaccination : au plus foncé le bleu au plus élevé le taux de vaccination. Sur cette carte, nous avons indiqué le nombre hebdomadaire de : • nouveaux cas COVID / 100.000 habitants (« cas ») • nouvelles hospitalisations / 100.000 habitants (« hos »)Que remarque t-on :➡ les provinces avec le taux de vaccination le plus élevé, présentent le nombre le plus élevé de cas COVID ;➡ la différence entre Bruxelles-capitale, avec le plus faible taux de vaccination de Belgique (57%) et la Flandre occidentale, avec un des taux les plus élevés (+80%), est flagrant ;➡ malgré le faible taux de vaccination dans la région de Bruxelles-capitale, sa densité de population 10 à 20 fois plus élevée que dans les provinces (7.500 habitants au km² contre 64 à 644 selon les provinces) et ses habitants qui se croisent dans les métros, trams, bus, … le nombre de cas COVID y est le plus faible de Belgique (après le Hainaut) et le nombre d’hospitalisations est relativement bas.➡ Les provinces limitrophes à la région de Bruxelles-capitale (les deux Brabants) présentent une situation similaire : notons la grande dynamique du marché du travail entre ces provinces et la capitale (près d’un emploi bruxellois sur deux est occupé par un navetteur).➡ Bruxelles, longtemps pointée du doigt (courbe verte du graphique) est aujourd'hui largement dépassée par la Flandre occidentale qui se croyait à l’abri des contaminations et hospitalisations (courbe rouge).Les chiffres semblent contredire les décisions (et intentions) politiques de vaccination à tout prix, de télétravail, de confinement. ❗Ne faudrait-il pas, par sondages, effectuer des tests sérologiques pour évaluer le degré d’immunité de la population avant de parler de vaccination pour tous (voire même 3ème dose pour tous) 🤔 www.rtbf.be/info/dossier/epidemie-de-coronavirus/detail_durcissement-des-mesures-sanitaires-et-va... ... Lire +Lire -
Voir sur FB
❗Frissons assurés à ceux qui attendent leur 3ème dose de vaccin.❗#stopvaccin Entre janvier et novembre 2021, la liste des effets secondaires s’est sérieusement allongée. Il y a quelques jours, Pfizer terminait l’énumération par : « Il ne s'agit pas de tous les effets secondaires possibles du vaccin 🤔 Des effets secondaires graves et inattendus peuvent survenir 😱 Les effets secondaires possibles du vaccin sont encore à l'étude dans le cadre d'essais cliniques 😡 »Depuis un an et demi, Pfizer et Biontech règnent en maîtres absolus. Ils financent et dirigent leurs propres études et sur la base des résultats intermédiaires -parfois douteux-, la FDA (États-Unis) et l’EMA (UE) approuvent le produit appelé « vaccin ».Cette fois c’est une demande de modification de l’autorisation d’urgence de la FDA (États-Unis) pour administrer le vaccin de rappel (boost) aux individus de plus de 18 ans.cdn.pfizer.com/pfizercom/2021-11/Booster_10K_Efficacy_EUA_Submission_Statement_Final_11921.pdf?li... ... Lire +Lire -
Voir sur FB
Pfizer reconnaît qu’au moment de la mise sur le marché conditionnelle (d’urgence aux États-Unis), en décembre 2020, deux mois seulement de données cliniques étaient disponibles.Cette séquence est extraite d'une vidéo qui présente les résultats d’une étude bidouillée qui a contribué à l'approbation complète du vaccin Comirnaty (Pfizer) aux États-Unis.(Vidéo intégrale : www.nejm.org/do/10.1056/NEJMdo006227/full/) ... Lire +Lire -
Voir sur FB
Selon Yves Coppieters, médecin épidémiologiste et professeur de santé publique à l’ULB, « l’immunité naturelle n’a pas été assez prise en compte ». Il regrette que nous soyons toujours dans « des annonces centrées essentiellement sur le médical » et que la stratégie du gouvernement ne tienne pas compte d’autres dimensions de « santé publique » telles « le psycho-social et la détresse individuelle ».Il confirme que « les jeunes sont les plus contaminants et les plus contaminés actuellement (…) mais ce n’est pas une raison pour devoir les vacciner. Ça n’a strictement rien à voir. ».Il estime que « si on conditionne le pass sanitaire -qui peut être remis en question- à cette 3ème dose (…) on continue cette spirale infernale » et se demande « où on va l’arrêter ».Selon lui, le CST est « un excellent outil pour les grands événements à foule » mais « dans la vie de tous les jours (…) ça donne un faux sentiment de sécurité ». Il confirme que « les lobbys pharmaceutiques c’est pas nouveau » et nous met en garde quant aux études qui servent de référence aux prises de décision politico-médicales : « lorsque Pfizer montre une étude pour laquelle il faut vacciner les 5-12 ans, c’est une étude de Pfizer. Ce n’est pas une décision de santé publique. » #gouvernement_belge_demissionwww.facebook.com/watch/live/?ref=watch_permalink&v=1060726348097341 ... Lire +Lire -
Voir sur FB